10/12/2008

COMMENT SINGER GUENON...

L'initiation suppositoire

 

Le suppositoire contient l'idée d'un trajet force qui du dehors (le  monde de l'apparence) le conduit vers le dedans (le monde de  l'intériorité) Le suppositoire se présente comme le symbole même de  ce processus d'intériorisation propre 0toute véritable initiation  ( voyez l'inversion typique de la mystique soufi, du  mythe  platonicien de la caverne).

 

Toutefois puisque  la vérité est dans la  contradiction, le suppositoire se présente également comme le  médiateur entre le monde des astres (ciel-Koilos-creux-hemisphere  supérieur de la voûte céleste) et le monde des profondeurs, la  Caverne Cachée  reux-koilos- ou l'auteur joue sur la paronomase  révélatrice apparentant "c(ie)l" a "c(u)l").

 

Le suppositoire a aussi la forme d une fusée, et puisque la  civilisation terrestre est née, on le sait, des Maîtres du Monde  venus d'autres planètes ayant atterri au sommet du Machupicchu, eh  bien le rite de l'introduction du suppositoire rappelle de façon  quasi liturgique la descente sur terre du Roi du Monde et devient le  symbole du Savoir Perdu (perdu au sein des cavernes souterraines de l'Aggartha) que l'initié doit chercher(sans jamais le trouver car il est désormais dissous dans la Hyle ou Matière Introuvable).

 

Symbole d'une lumière perdue au fin fond des ténèbres, d'un salut salvateur mais  irrécupérable , d'une force agissant à l'intérieur mais ne pouvant  jamais plus etre ramenée à la Lux originelle , le suppositoire devient donc l'emblème de l'incertitude et de la recherche.

 

Mais pourquoi vu les liens entre les sciences  égyptiennes et les connaissances hermétiques des Druides celtes, y a t il des suppositoires en forme d'obélisques et pas en forme de dolmens ?

 

D'après Umberto Eco

 

 

 

 

Commentaires

Nul

Écrit par : Fabien | 04/10/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire